La méthodologie agile a introduit plusieurs avantages et perfectionné l’ancien modèle en cascade (aussi dit Waterfall). C’est le cas notamment de la production de fonctionnalités dans des cycles de livraison courts. Avec pour principal objectif de répondre aux attentes et besoins du client, ce  modèle de gestion de projets informatiques a permis la diffusion de logiciels aujourd’hui mondialement connus.

La philosophie Agile est devenue extrêmement populaire et a été largement adoptée par les équipes de développement de produits digitaux. Cependant, une certaine confusion subsiste, notamment en ce qui concerne les différences entre Agile et Scrum.

Dans cet article, nous allons donc départager les deux modèles : Méthodes Agiles vs Scrum. Et vous donner les clés pour déterminer lequel sera le plus adapté au développement de vos produits digitaux !

Les principes de la méthode agile

La méthode Agile est une philosophie relativement nouvelle de gestion du processus de développement digital. Elle s’appuie fermement sur les 12 principes énoncés dans le Manifeste Agile.

On peut donc en résumer l’essence ainsi :

  1. Il est plus important deparler aux utilisateurs que de disposer d’un bon ensemble d’outils.
  2. Il vaut mieux avoir un produit qui fonctionne parfaitement qu’une spécification complète.
  3. La communication directe est plus importante que tous les tenants et aboutissants du cahier des charges.
  4. Se préparer aux changements est plus important que d’avoir un plan original complet.

Cette approche est donc complètement différente du modèle linéaire traditionnel en cascade. Tout d’abord, la philosophie Agile se caractérise par des changements qui peuvent survenir quotidiennement.  Les équipes sont suffisamment flexibles pour s’y adapter rapidement.

Il n’y a pas de planification initiale approfondie au moment du lancement du projet. L’approche agile est ouverte à l’évolution des besoins et favorise un retour d’information fréquent de la part des utilisateurs finaux.

Les processus agiles sont basés sur une méthode itérative et incrémentale. Des équipes interfonctionnelles, où chacun a un rôle unique à jouer, travaillent sur des itérations d’un produit sur une période donnée.

La communication directe permet d’améliorer le flux de travail et de clarifier les tâches. Des réunions quotidiennes entre les différents membres de l’équipe facilitent le « partage ouvert » et la progression du projet. Les itérations sont stockées dans un carnet de commandes. Le résultat souhaité est de faire un produit entièrement fonctionnel.

La méthode Scrum pour le management de projet agile

La méthodologie Agile permet donc de décrire la phase de développement itératif de produits digitaux. Or, si l’on peut être tenté d’opposer méthodes Agile vs Scrum, ce dernier est plutôt un cadre à l’intérieur même de cette approche. Soit un ensemble spécifique de règles encadrant la mise en œuvre de la méthode Agile dans le développement de solutions digitales.

Agile et Scrum soulignent toutes deux l’importance de livrer le produit le plus tôt et le plus fréquemment possible. Toutes deux sont des processus itératifs et embrassent le changement. Elles favorisent ainsi l’amélioration continue et la transparence.

La méthode agile est un terme générique qui englobe des approches telles que l’Extreme Programming, ou encore les méthodes Crystal, Kanban et Scrum. En termes simples, Scrum est une sous-catégorie de la méthode Agile. Nous pouvons comparer Scrum à une autre branche de l’arbre Agile, comme Kanban. Mais il serait donc erroné d’opposer méthodes Agile vs Scrum

Utiliser la méthode scrum

L’approche Scrum du développement de produits digitaux se structure autour de rôles et d’étapes distinctes. L’équipe de développement (développeurs, concepteurs, AQ, etc.), le propriétaire du produit et le Scrum Master sont les principaux acteurs du processus Scrum.

Dans le cadre de la méthodologie Scrum, le Product Owner est le client théorique, responsable des décisions commerciales. Il est également responsable du backlog du produit (c’est-à-dire des cartes de « stories », « bugs », « tâches », etc.). Ces cartes permettent de classer par ordre de priorité les tâches les plus urgentes, les plus importantes (et donc logiquement celles qui sont moins prioritaires).

Avant que ne débute une itération, les cartes du backlog contenant les nouvelles tâches sont transférées durant la nouvelle réunion de planification du sprint. Les cartes passent progressivement de la colonne « À faire » à la colonne « Fait ». Les réunions Scrum quotidiennes sont l’occasion pour les membres de l’équipe de synchroniser l’avancement du projet et discutent des prochaines étapes ou d’identifier les points bloquants.

Le Scrum Master organise le processus de développement. Il fixe les nouvelles réunions et les dirige, relève les défis quotidiens et motive son équipe.

Toutes les étapes du développement sont divisées en périodes égales appelées sprints. Leur durée moyenne est de 1 à 4 semaines. Elle dépendra de la capacité de l’équipe et de la complexité du projet.

L’efficacité du travail est évaluée pendant l’étape rétrospective, puis améliorée par une comparaison des sprints. La revue du sprint a lieu lorsque ce dernier s’achève.  L’équipe évalue les résultats de la réunion de planification (autrement dit, la démo) du sprint.

Méthodes Agiles vs Scrum : laquelle choisir ?

La méthode Agile vise à répondre aux attentes du client en livrant régulièrement des produits digitaux exploitables. Plutôt que de les opposer, méthodes Agile vs Scrum sont en réalité complémentaires. Scrum n’est que l’une des nombreuses façons de mettre en œuvre la méthode Agile. Elle conviendra néanmoins mieux aux projets dont les besoins évoluent rapidement.

Si vous hésitez encore sur l’approche à adopter, commencez par peser les avantages de chacune dans la gestion de votre projet. Décidez ensuite de celle qui offrira les meilleurs résultats : Scrum ou une autre méthodologie Agile.

Chez Agily, nous avons l’habitude de travailler en mode agile pour exécuter nos projets. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

Tous
Business
Jamstack
NodeJS
React Native
Développement Web & Mobile
Flutter
Mobile
Python
Strapi
Wordpress
UX/UI Design
Headless
Process business
Outils

Articles de la même catégorie

Refonte de site internet : améliorer son tunnel de conversion

5 conseils pour augmenter son taux de conversion lors de la refonte de votre site internet

Découvrez nos 5 conseils pratiques à appliquer lors de la refonte de votre site web pour augmenter votre taux de conversion !...
Express JS

Express JS : tout ce que vous devez savoir

Découvrez Express JS, le framework basé sur Node.js pour construire des backend puissants....
Angular vs React : que choisir ?

Angular vs React : que choisir pour votre entreprise ?

Vous hésitez entre Angular vs React pour développer votre site web d'entreprise ? Découvrez notre comparatif !...