Process business

Comment créer son MVP grâce au développement web : la checklist Agily

Publié le 28/09/2021
5 minutes de lecture
On vous explique comment développer votre MVP grâce au développement web, quels sont les avantages à le faire, et les étapes à suivre !

item

Si vous envisagez de créer un produit digital, vous devez réfléchir à la manière de répondre aux besoins de vos futurs utilisateurs et prévoir les risques potentiels liés à son développement au plus tôt.

Le minimum viable product (MVP) est la version d’un produit comportant suffisamment de fonctionnalités prêtes à l’emploi pour être utilisées par les premiers clients. Sa création vous permettra de savoir si l’idée centrale de ce dernier répond réellement aux besoins des utilisateurs. Vous serez en capacité de récolter des retours précieux de vos utilisateurs et pourrez ainsi consolider votre stratégie commerciale. 

Agily vous partage sa check list pour créer votre MVP grâce au développement web. 

Pourquoi créer un MVP est utile pour développer votre produit ?

 

La création d’un MVP avant de vous engager dans un projet présente de nombreux avantages

Comment développer son MVP grâce au développement web ?
  • Vous pouvez rapidement apporter de la valeur à vos utilisateurs finaux. 
  • Un MVP vous donne l’occasion de recueillir des commentaires tout en minimisant vos coûts de développement.
  • Vous pouvez pivoter et changer d’orientation en modifiant ou supprimant des fonctionnalités sans gaspiller de ressources. 
  • Vous en apprendrez davantage sur le comportement de vos utilisateurs et sur votre marché. De plus, les erreurs commises à ce stade sont bien moins coûteuses que celles que vous auriez commise avec un produit plus avancé et complexe.
  • Les MVP sont des outils fantastiques pour les tests précoces. Vous serez en mesure de mieux planifier le développement futur de votre produit grâce à vos observations. Vous pouvez également utiliser votre MVP pour élaborer des stratégies qui vous aideront à acquérir vos premiers utilisateurs, et à élargir votre base par la suite; 
  • Si vous recherchez des fonds, que ce soit par le biais d’investisseurs ou de crowdfunding, le fait de disposer d’un modèle fonctionnel sera un bon moyen de les convaincre de vous soutenir. 

Les différences entre la création d’un MVP pour un produit web ou mobile 

Lorsque nous analysons les aspects techniques de la création de MVP, il n’y a pas beaucoup de différences entre un produit web ou mobile, outre  le choix de la technologie. 

Cependant, le MVP étant censé être une première étape rapide et facile vers un développement ultérieur, il est préférable de savoir quel marché et quelle plateforme vous souhaitez explorer en premier. Sinon, vous risquez de vous disperser.

Le lancement d’un MVP web peut, dans certains cas, être plus rapide. En effet, il n’y aura pas de procédures de certification et d’acceptation à suivre. Fun fact :  des géants du secteur tels que Facebook et Airbnb ont commencé par des applications Web, avant de développer leurs versions mobiles.

Toutefois, si la majeure partie de votre marché est mobile, un MVP web ne vous sera d’aucune utilité. Pour la simple et bonne raison que vos utilisateurs sont ailleurs. N’oubliez pas non plus que le marché du mobile est divisé en deux grandes plateformes, Android et iOS. Si vous souhaitez pénétrer les deux, vous aurez peut-être besoin d’une technologie qui facilite le développement multiplateforme (comme React Native par exemple).

Comment développer son MVP 

Prêt à créer un MVP réussi ? Voici les 7 bonnes pratiques à retenir avant de vous lancer. 

1. Définissez les besoins de votre entreprise et réalisez une étude de marché

Tout d’abord, vous devez définir les besoins commerciaux auxquels le MVP est censé répondre. Cela peut s’avérer très difficile, et un processus tel que le Product Design Sprint peut vous aider à éviter les erreurs à ce stade. En règle générale, les projets réussis ne sont pas le fruit du hasard : ils sont créés pour combler un vide ou résoudre un problème.

Pour vous assurer que ce sera bien le cas de votre futur MVP, réalisez une étude de marché. Il y a de fortes chances qu’une solution comme la vôtre existe déjà. Cela ne signifie pas pour autant que vous devriez abandonner votre idée. Mais il est néanmoins important d’apprendre des solutions existantes, et d’identifier comment vous pourriez les améliorer. 

2. Définissez les fonctions essentielles, les fonctions intéressantes et les fonctions complémentaires de votre produit.

L’étape suivante consiste à dresser la liste de toutes les fonctionnalités que vous souhaitez que votre produit possède et qui apporteront  de la valeur à vos clients. Dressez la carte des parcours et des flux d’utilisateurs, en vous concentrant sur son usage. Vous devez également définir la proposition de valeur de votre produit. Un MVP doit mettre en évidence ce qui le rend unique. 

Une fois que vous avez dressé la liste des fonctionnalités, vous pouvez ensuite les perfectionner et les diviser en trois catégories. Les fonctionnalités indispensables, intéressantes et complémentaires. Cette catégorisation peut vous aider à extraire les éléments essentiels de votre produit. Mais aussi à mieux définir ce que vous vous apprêtez à créer, et quelles sont les ressources dont vous avez besoin pour y arriver.  

3. Envisagez la création d’une Proof of Concept

Une preuve de concept (PoC), notamment avant de commencer à travailler sur un MVP, peut être un outil fantastique. Elle vous permettra de tester votre idée de business à un stade précoce. Mais elle vous aidera également à renforcer la confiance de votre équipe, ainsi que des parties prenantes et des investisseurs. 

4. Définissez les critères de réussite de votre MVP

Définissez les critères de réussite de votre MVP avec votre agence de développement web. Plus concrètement, il s’agit des indicateurs clés de performance qui vous aideront à déterminer quand il sera opportun d’investir plus de temps ou de ressources dans le développement de votre produit. 

Checklist pour développer son minimum viable product (MVP)

5. Mesurez vos progrès

Vous pouvez maintenant vous lancer dans le développement de votre MVP. 

N’oubliez pas de mesurer vos progrès et d’en tirer des enseignements au fur et à mesure. Utilisez votre temps à bon escient et présentez votre produit aux utilisateurs et aux investisseurs pour commencer à gagner du terrain. Effectuez des tests et gardez un œil sur vos performances. Cela vous permettra de vous assurer que votre produit fera bonne impression.

6. N’oubliez pas que minimum ne veut pas dire bâclé

Tout au long du processus de développement de votre MVP, votre objectif doit être de créer le un produit avec des fonctionnalités limitées mais qui reste fonctionnel. 

Votre équipe doit développer les fonctions essentielles de votre application. C’est-à-dire celles qui sont nécessaires pour résoudre un problème défini. Mais ces fonctions essentielles doivent être bien conçues et convaincantes pour les utilisateurs. Dans ce contexte, viable signifie utilisable et efficace pour attirer de nouveaux utilisateurs.

7. Ne faites pas de compromis sur l’expertise et ne prenez pas de raccourcis.

Ne prenez pas de raccourcis en pensant que vous pourrez régler les problèmes que rencontre votre produit plus tard. 

De même, ne faites pas de compromis sur l’expertise de votre équipe. Considérez un MVP comme le meilleur moyen de tester votre produit et de le diffuser rapidement. Mais gardez à l’esprit qu’il représente votre marque. 

Ne reportez pas le lancement de l’application pour y ajouter de nouvelles fonctionnalités – ce n’est tout simplement pas le but d’un MVP. N’abusez pas non plus des fonctionnalités fantaisistes. Vous aurez tout le loisir de le faire une fois que vous aurez perfectionné vos fonctionnalités de base. 

Le mot de la fin 

  • Considérez un MVP comme le meilleur moyen de tester votre produit.
  • Viable signifie utilisable et en mesure de résoudre les problèmes de vos utilisateurs avec ses fonctionnalités de base.
  • Un MVP n’est pas un MVP tant qu’il ne se vend pas. Mais vous devez penser à l’avenir. Si votre marché cible est vaste, assurez-vous que votre MVP sera facile à mettre à échelle.
  • N’oubliez pas qu’un MVP n’est pas un prototype. Un prototype est une première version  test qui peut être jetée. Mais le MVP est la base sur laquelle vous construirez la version finale de votre application. Pour remplir cette fonction, il doit être solide et à l’épreuve du temps.

Prêt à développer votre MVP. Découvrez nos services, et comment Agily peut vous aider à créer un MVP robuste et convaincant pour vos premiers utilisateurs. 

Partager cet article sur

      

Nos derniers articles

Vous avez un projet en tête ?
Discutons-en ! 

Loading...