Process business

Minimum Viable Product : pourquoi votre entreprise a tout à gagner à développer son MVP

Publié le 01/02/2021
6 minutes de lecture
Quels sont les avantages d’un MVP et comment votre entreprise peut-elle développer un produit minimum viable ?

item

Rome ne s’est pas construite en un jour… 

Un dicton qui vaut aussi pour tous les logiciels que nous utilisons aujourd’hui. Les applications les plus innovantes et celles qui se sont rapidement révélées indispensables, ne sont pas arrivées sur le marché dans la version que l’on connaît aujourd’hui. 

Bien au contraire, elles ont commencé à un stade beaucoup plus basique, évoluant progressivement (et souvent sur plusieurs années) avant d’aborder fièrement leur interface intuitive et toutes leurs fonctionnalités. 

A l’origine, il y a donc un MVP, ou Minimum Viable Product. 

Qu’est-ce qu’un produit minimum viable?

Un produit minimum viable (ou MVP) est un produit avec suffisamment de fonctionnalités pour attirer les premiers utilisateurs et valider une idée. Au niveau de l’entreprise, c’est donc l’activité qui permet à une équipe de recueillir avec le moins d’effort possible le maximum de retours de ses clients. 

Développer un MVP se fait donc au début du cycle de développement d’un produit afin de lancer les premières itérations et de l’améliorer. Il s’inscrit ainsi parfaitement dans la méthodologie Agile, qui se fonde sur les commentaires des utilisateurs pour valider et itérer le produit. 

Plus concrètement, un produit minimum viable comprend 4 facettes : 

  • La proposition de valeur : soit la solution, ou tout du moins la promesse d’une solution aux besoins des clients ;
  • Le marché cible : c’est à dire la définition de la clientèle qui sera amenée à évaluer la proposition de valeur du MVP ;
  • Le canal d’utilisation qui sera emprunté pour atteindre le marché cible ;
  • La relation client : les outils qui seront mis en place pour recueillir les commentaires des utilisateurs et donc mesurer l’efficacité du MVP.  

Quelques exemples de produits minimum viables 

Si vous vous demandez encore ce à quoi peut ressembler, en pratique, un MVP, voici quelques exemples d’applications qui ont débuté avec le lancement d’un produit minimum viable. 

Le plus connu est certainement celui d’Airbnb. Parce qu’ils manquaient de moyens pour lancer leur startup, les fondateurs d’Airbnb ont utilisé leur propre appartement pour valider la proposition de valeur de leur produit, et donc l’intérêt de créer une marketplace pour des location à court terme entre particuliers. Ils ont ensuite développé une plateforme web minimaliste, en publiant des photos et une description de leur appartement. Quelques jours plus tard, ils trouvaient déjà leurs premiers clients payants

Un autre bon exemple de MVP est celui de Foursquare. Ce réseau social basé sur la géolocalisation a lui aussi été lancé avec une seule fonctionnalité. A l’origine, l’application permettait donc uniquement d’enregistrer sa position et de recevoir des récompenses sous la forme de gamification. Ce n’est qu’après avoir validé l’idée auprès d’une base d’utilisateurs enthousiaste et grandissante que l’équipe de développement de Foursquare a commencé à ajouter de nouvelles fonctions, comme les recommandations, des city guides, etc..

Quels sont les avantages à créer un MVP ?

Pourquoi votre entreprise devrait-elle développer un MVP ?

Eric Ries, qui a introduit le concept de produit minimum viable dans le cadre de sa méthodologie Lean Startup, décrivait l’importance de développer un MVP en ces termes : “Et si nous créons  quelque chose dont personne ne veut ? Dans ce cas, quelle importance si nous le faisons dans les temps ou les limites de notre budget ?”

Une entreprise peut choisir de lancer un produit minimum viable pour plusieurs raisons, la première étant de le mettre sur le marché le plus rapidement possible, et de tester sa valeur auprès de ses utilisateurs finaux. Mais c’est loin d’être le seul avantage à créer son MVP. 

Se concentrer sur la valeur du produit final 

Un MVP se concentre uniquement sur la valeur réelle que votre produit va apporter à ses utilisateurs, sans inclure aucune autre fonction qui pourrait être superflue. Il s’inscrit donc parfaitement dans la méthodologie Lean Startup, à savoir développer un produit en respectant des délais très courts et un budget minimal. En parallèle, il permet de tester le produit avec un risque, lui aussi, minimal. En effet, vous validerez rapidement votre idée sans investir tout votre budget. 

En commençant par un produit minimum viable, vous pouvez également encadrer plus efficacement votre équipe et : 

  • Réduire les risques de procrastination et les distractions : l’objectif de votre produit est clair, et vos développeurs pourront se concentrer sur sa fonctionnalité la plus importante. Cela réduit également la peur de sous-développer l’application ; 
  • Obtenir une meilleure interface utilisateur : parce qu’il n’a qu’une ou deux fonctionnalités, votre produit sera beaucoup plus simple à utiliser.
  • Faciliter la résolution des bugs : tout nouveau produit nécessite des corrections. Avec un logiciel trop riche en fonctionnalités, cela peut cependant demander beaucoup plus de temps et d’efforts. 

Collecter rapidement des données et commentaires de vos utilisateurs

Le MVP offre la possibilité de savoir ce que pensent vos utilisateurs potentiels de votre produit. Mais aussi de mieux comprendre comment ils souhaitent l’utiliser, et donc quelles sont les fonctionnalités à intégrer dans les prochaines itérations. Le principal avantage d’un produit minimum viable est donc de vous aider à déterminer si votre application est bien adaptée à votre marché cible. 

Respecter plus facilement votre calendrier et votre budget

Plus votre MVP sera lancé rapidement, plus vite vous recevrez des commentaires de la part de ses utilisateurs. Cela signifie que vous pourrez travailler à l’amélioration de votre produit  et publier une version mise à jour plus rapidement.

En évitant que vous ne dépensiez toutes vos ressources sur une première itération peu satisfaisante ou adaptée aux besoins de votre marché, un MVP vous permet également de mieux utiliser vos ressources

Comment définir votre produit minimum viable ?

Les étapes de création de MVP

Passons maintenant à la pratique…

Comment votre équipe peut-elle définir son produit minimum viable et déterminer s’il est prêt à être lancé ? Voici les étapes stratégiques que vous pouvez prendre

Assurez-vous que votre MVP corresponde à vos objectifs commerciaux


La première étape du développement de votre MVP, avant de réfléchir aux fonctionnalités à créer, consiste à vous assurer que ce dernier s’alignera avec les objectifs stratégiques de votre équipe ou de votre entreprise.

Concrètement, vous pouvez vous être fixé un chiffre d’affaires à atteindre dans les six prochains mois… Ou une quantité limitée de ressources que vous pouvez dédier à votre produit… Ces éléments auront une incidence sur les contours de votre MVP

Demandez-vous également à quoi servira ce produit minimum viable. Vous permettra-t-il d’attirer de nouveaux utilisateurs sur un marché adjacent à vos produits actuels ? Ou souhaitez-vous au contraire vous concentrer sur votre marché principal ? Dans ce cas, votre MVP devra plutôt offrir de nouvelles fonctionnalités à vos clients existants. 

Identifiez les problèmes spécifiques de votre persona que vous souhaitez résoudre

Une fois que vous aurez validé que votre MVP correspond bien à vos objectifs commerciaux, vous pourrez commencer à réfléchir aux solutions spécifiques que vous souhaitez que votre produit offre à vos utilisateurs. 

Ces solutions, que vous pourriez rédiger sous la forme de user stories ou de fonctionnalités, ne représentent pas la vision globale du produit, mais uniquement des sous-ensembles de cette vision. N’oubliez pas en effet que vous ne pouvez développer qu’un nombre limité de fonctionnalités pour votre MVP.

Pour décider lesquelles inclure, vous pouvez vous baser sur certains facteurs comme : 

 

  • votre recherche utilisateur
  • une analyse compétitive ;
  • la rapidité à laquelle vous serez en mesure d’itérer certaines fonctionnalités sur la base des commentaires de vos utilisateurs ;
  • les coûts relatifs pour les implémenter, etc. 

Traduisez votre fonctionnalité MVP en un plan d’action de développement.

Maintenant que vous avez pesé les éléments stratégiques ci-dessus et défini les fonctionnalités que vous souhaitez inclure dans votre MVP, il est temps de traduire ces données en un plan d’action pour son développement.

A ce stade, il est important que vous gardiez en tête que votre produit minimum viable doit être… VIABLE.  Cela signifie qu’il doit permettre à vos utilisateurs de mener à bien une tâche tout en offrant une expérience la plus qualitative possible. Votre MVP doit donc être un produit fonctionnel que votre entreprise sera en mesure de vendre.

MVP : la première étape vers le succès…

Les avantages de la création d’un MVP sont aussi basiques et fondamentaux que votre produit lui-même. Lorsqu’il est bien pensé, un produit minimum viable vous permet de réduire vos coûts tout en augmentant la valeur de votre produit, et vos relations avec ses utilisateurs. 

Tout comme les Romains, vous ne serez pas en mesure de créer une application mondialement connue en un jour. Mais vous pouvez commencer à paver le chemin vers ce succès en lançant votre propre MVP. 

Découvrez comment Agily peut vous accompagner à chaque étape !

Partager cet article sur

      

Nos derniers articles

Vous avez un projet en tête ?
Discutons-en ! 

Loading...