Process business

10 techniques de growth hacking pour développer sa startup

Publié le 05/01/2021
6 minutes de lecture
Voici les meilleures méthodes de growth hacking pour booster votre acquisition client le plus rapidement possible.

item

Commercialiser une toute nouvelle startup peut sembler impossible. La concurrence sur le marché est en effet féroce, avec plus de 115 000 nouvelles entreprises créées chaque année en France. 

Mais impossible n’est pas français… La mentalité “Fake it until you make it” propre au monde des startups a en effet de nombreuses extensions en ce qui concerne les techniques destinées à faire décoller votre entreprise et à la rendre rentable le plus rapidement possible. 

C’est ce que l’on appelle le growth hacking : une méthode pour développer rapidement votre base d’utilisateur (ou un entonnoir de vente sous stéroïdes). Voici 10 des stratégies les plus efficaces que vous pouvez adopter pour votre propre startup !

Qu’est-ce que le growth hacking ?

Le terme de growth hacking a été utilisé pour la première fois par Sean Ellis en 2010. Il décrit une approche non conventionnelle du marketing, qui combine l’analyse de son marché, la créativité et l’innovation pour obtenir les meilleurs rendements dans les plus brefs délais. 

En d’autres termes, le growth hacking est la science des méthodes d’acquisition client. Contrairement aux stratégies de marketing classique, qui nécessitent beaucoup de recherche et de planification, il consiste à tester une stratégie à la fois pour voir si elle fonctionne ou non. Qu’ils soient bons ou mauvais, les résultats seront ensuite analysés avant de passer à la technique suivante.

Comment développer sa startup grâce au Growth Hacking

Stratégie de growth hacking #1 Créer une liste de diffusion de prélancement 

Le marketing par email reste l’une des meilleures stratégies de croissance en phase de démarrage. Un bon moyen d’atteindre votre public et de diffuser votre message le plus efficacement possible consiste donc à créer une liste de diffusion avant même le lancement de votre produit. 

Vous pourrez ainsi acquérir de potentiels clients avant qu’il ne soit sur le marché, et créer un battage médiatique autour de votre start-up. Pour configurer vos listes de diffusion, vous pouvez opter pour des services de messagerie tels que MailChimp, Il vous suffira ensuite de contacter vos futurs utilisateurs au moins une semaine avant le lancement. 

Stratégie de growth hacking #2 Profiter du marketing de référence

Offrir la possibilité à vos utilisateurs, ou à des influenceurs positionnés sur votre marché de conseiller votre produit vous permettra de convertir beaucoup plus facilement vos prospects. Le CPA des clients référés est en effet largement inférieur, ce qui réduira efficacement vos coûts de marketing. 

Cette méthode d’acquisition présente également de meilleurs taux de rétention, qui peuvent se traduire par une Life Time Value (soit les revenus moyens générés par un client) 16 % plus élevées.

Un excellent exemple de l’impact de cette technique de growth hacking est celui d’Uber. La startup a en effet utilisé le marketing de référence lors de son lancement pour accroître la notoriété de sa marque. L’idée était simple : les utilisateurs obtenaient un crédit de 5 $ pour chaque nouveau client utilisant leur code de parrainage. Cette stratégie a eu un tel succès qu’elle est depuis reproduite par toutes les nouvelles applications de covoiturage. 

Stratégie de growth hacking #3 Créer des partenariats avec d’autres marques 

Les partenariats et collaborations commerciales font également partie des techniques de growth hacking les plus populaires. Le co-marketing permet non seulement de créer un buzz autour de votre startup, mais enverra également un trafic organique ciblé vers votre site web. C’est également une belle opportunité pour améliorer votre couverture médiatique, et donc votre visibilité. 

Attention cependant à bien choisir vos futurs partenaires, en essayant de proposer un produit qui soit cohérent avec vos deux identités. Les partenariats fonctionnent cependant même pour des entreprises qui opèrent dans des secteurs très différents. Un bon exemple est celui entre Flipboard (une application d’actualités) et Airbnb qui a permis à la startup de se faire connaître en proposant un contenu personnalisé aux millions d’utilisateurs de l’application de réservation de logement.

 

Stratégie de growth hacking #4 Gamifier le processus d’intégration

La gamification est un autre excellent canal d’acquisition. En récompensant vos visiteurs par des incitations à rester sur votre application, cette stratégie vous permet également d’obtenir un meilleur taux de rétention.  

C’est ce qu’a fait Foundr quand la startup a lancé son premier livre. Au lieu de demander à ses potentiels utilisateurs de remplir un simple formulaire pour participer à leur concours, elle a augmenté les enjeux en leur attribuant des points pour chaque étape franchie (comme par exemple partager le concours sur Tweeter, etc.). Grâce à cette technique, Foundr a généré plusieurs milliers de nouveaux abonnés, et multiplié par 4 leurs objectifs. 

Stratégie de growth hacking #5 Capitaliser sur la FOMO

Le phénomène de FOMO (ou Fear Of Missing Out) peut être un excellent levier pour votre startup. L’anxiété que peuvent ressentir les consommateurs à l’idée de passer à côté de la dernière application tendance ou un produit innovant peut vous aider à acquérir de nouveaux utilisateurs de manière exponentielle

Un bon cas d’école de cette technique de growth hacking est Gmail. Alors que ses concurrents se sont contentés d’envoyer des invitations pour inciter les internautes à se rendre sur leur plateforme, Gmail en a limité l’accès à une poignée de “chanceux”. La seule façon de créer un compte était de recevoir une invitation d’une personne qui y avait déjà accès.

En rendant leur service exclusif, Gmail est devenu le leader dans son secteur. Certains étaient même prêts à payer pour recevoir une invitation. 

Stratégie de growth hacking #6 S’appuyer sur le format vidéo

Les vidéos en ligne reçoivent 74 % du trafic Internet mondial. Une donnée qui prouve clairement que ce format de contenu est le plus efficace pour vous faire connaître et acquérir de nouveaux utilisateurs. La bonne nouvelle est que même un contenu amateur (avec un montage basique) fera l’affaire.  

Un bon exemple est celui de Dollar Shave Club. Si ces vidéos étaient ultra simplistes (surtout comparées à certains de ses concurrents, comme Gillettes), leur contenu décalé les a rendu virales. Elles ont ainsi permis à la startup d’attirer des milliers de nouveaux clients. Et de générer plus de 20 millions de dollars de revenus, deux ans seulement après leur lancement. 

Stratégie de growth hacking #7 Créer une communauté autour de votre marque

Les réseaux sociaux sont un canal d’acquisition essentiel à toute nouvelle entreprise. Vous pouvez tirer parti des communautés qui s’y créent pour promouvoir votre marque ou votre produit, recevoir des feedbacks de vos utilisateurs et interagir avec des influenceurs dans votre domaine.

Pour que ce canal soit efficace, il est cependant essentiel de développer un contenu qui soit en adéquation avec votre stratégie de growth hacking.  L’une des méthodes les plus populaires consiste à créer un groupe Facebook autour de votre marque pour permettre à votre public d’interagir avec vous. Attention cependant à y apporter de la valeur et à inspirer vos futurs utilisateurs, faute de quoi vous risquez de perdre beaucoup de temps, et d’argent. 

Find That Lead a par exemple créé un groupe Facebook (Growth Hacking & Outbound Marketing) composé de potentiels clients. En partageant chaque jour gratuitement ses conseils en matière de growth hacking, la startup a pu atteindre un excellent taux de conversion. 

Les meilleures stratégies de Growth Hacking

Stratégie de growth hacking #8 Créer une stratégie de contenu agressive

Même avec un budget modeste, et quel que soit le domaine dans lequel opère votre entreprise, il est possible de mettre en place une stratégie de marketing de contenu efficace. L’objectif de cette technique de growth hacking est de toucher votre public en leur expliquant la valeur de votre produit ou service

Avant de planifier votre stratégie, concentrez-vous sur les contenus qui sont les plus viraux (et qui seront donc plus partagés par vos utilisateurs). Comme on vient de le voir un peu plus haut, le format vidéo devrait être le noyau de votre campagne, principalement parce qu’il vous permettra de transmettre beaucoup d’informations de manière concise et facile à digérer. 

Cette technique est cependant plus complexe pour les startups, car il n’y a pas de formule magique permettant de prédire la viralité d’un contenu. L’idée est cependant d’insuffler un maximum d’émotion et de valeur, afin d’attirer les clients potentiels sur votre landing page. 

Stratégie de growth hacking #9 Intégrer son produit à d’autres solutions existantes

Dans la même veine que les partenaires, l’intégration de votre produit ou service à d’autres solutions populaires peut vous ouvrir les portes d’un riche pool de clients potentiels. 

Spotify est une startup qui a utilisé à bon escient cette technique de growth hacking. En intégrant son application au géant des réseaux sociaux Facebook, elle a donné à ses utilisateurs la possibilité de partager leurs playlists avec leurs amis. En s’affichant sur leur fil d’actualité, ce partage permettait de susciter la curiosité autour de la plateforme, et d’inciter de nouveaux prospects à se rendre dessus, et éventuellement à s’inscrire !

Stratégie de growth hacking #10 Fixer une limite aux abonnements freemiums 

En donnant à vos clients la possibilité d’utiliser gratuitement votre produit ou service, vous pouvez augmenter considérablement votre nombre d’utilisateurs. Le problème est que cela n’aura pas le même effet sur vos revenus. 

La meilleure façon d’optimiser la croissance de votre base d’utilisateurs de comptes gratuits est de fixer des limites à ces derniers, et de les fixer à un stade critique qui les incitera à passer à votre version payante. 

C’est la stratégie qu’a appliqué Autopilot, un fournisseur de logiciels de parcours clients. La startup a ainsi identifié les actions les plus effectuées par la majorité de leurs utilisateurs gratuits et y ont fixé une limite. Une fois qu’un titulaire de compte gratuit atteint cette limite, il reçoit une invitation à le mettre à niveau. Une technique d’acquisition particulièrement efficace puisqu’elle leur a permis de générer une croissance de leurs revenus de 21 % d’un mois sur l’autre. 

Prêt à mettre ses techniques de growth hacking en pratique ? Découvrez comment Agily peut vous aider à booster votre croissance !

Partager cet article sur

      

Nos derniers articles

Vous avez un projet en tête ?
Discutons-en ! 

Loading...