Selon des études récentes, le marché du mobile est la bonne direction à prendre à partir de 2022. C’est donc tout naturellement que vous avez décidé d’investir dans votre propre application mobile. Mais des questions complexes peuvent se poser : devez-vous internaliser ou externaliser, quelles plates-formes devez-vous cibler, quel langage de programmation devez-vous choisir, etc.

Aujourd’hui, nous allons parler des langages, et plus particulièrement des trois types de langages les plus demandés en matière de développement mobile :

  • Kotlin (utilisé pour Android),
  • Swift (conçu pour la programmation iOS),
  • Et Flutter (qui offre le meilleur des deux mondes grâce au développement multiplateforme).

Mais avant de procéder à cette ultime comparaison mobile, rappelons rapidement les principales différences entre les solutions natives et multiplateformes.

Développement d’applications mobiles natives et multiplateformes

Pour commencer, abordons les solutions mobiles natives

Comme leur nom l’indique, les applications natives sont liées à la plate-forme pour laquelle elles ont été conçues. Ainsi, si vous créez une application pour Android, elle ne fonctionnera que sur ce système d’exploitation. Et si vous décidez un jour de passer à la vitesse supérieure et de cibler les appareils Apple, votre équipe de développement devra écrire un nouveau code pour recréer une nouvelle application.

Ainsi, il est primordial de savoir pourquoi vous avez choisi un certain système d’exploitation plutôt qu’un autre. Sinon, vous risquez de mettre en péril l’ensemble de votre entreprise.

Un bon exemple récent d’application native serait Clubhouse, qui n’était disponible que pour les utilisateurs d’iOS, laissant le reste du monde sur le carreau. Un geste audacieux, étant donné qu’Android détient plus de 70 % de la part de marché mondiale. Toutefois, si vous êtes certain que votre public cible se consacre à Apple, vous pouvez réduire considérablement les dépenses et les délais de commercialisation avec une application native.

Les applications multiplateformes

Les applications multiplateformes, quant à elles, vous permettent d’écrire le code de telle sorte que l’application que vous développez aura exactement la même apparence et la même convivialité sur les appareils iOS et Android. Il s’agit d’une solution parfaite pour les entreprises ciblant un public général ou des marchés où les deux systèmes d’exploitation sont également représentés.

Le multiplateforme est une option plus sûre, mais elle est aussi plus coûteuse et plus longue que le développement d’applications natives, c’est pourquoi vous devez savoir exactement ce que vous espérez obtenir avec votre application au final. C’est là qu’entre en jeu les principales différences entre les langages de programmation les plus populaires pour les mobiles.

Kotlin, Swift et Flutter : vue d’ensemble de ces technologies

Si vous vous trouvez dans une situation où le choix entre le développement natif et le développement multiplateforme ne fera pas une grande différence pour la rentabilité de votre entreprise, il est judicieux de jeter un coup d’œil sur les exigences que chaque technologie pourrait avoir.

Pour ce faire, il n’y a pas de meilleur moyen que de connaître les principaux avantages et inconvénients du langage sur lequel votre équipe de développement travaillera.

Plateformes et systèmes d’exploitation pris en charge

Développement iOS avec Swift

Swift est largement reconnu comme la meilleure option possible pour la plateforme Apple en termes de qualité et de fonctionnalité. Avec ce langage, vous pouvez écrire un code unique qui fonctionnera sur tous les appareils iOS (par exemple, mobile, tablette, ordinateur de bureau, smart TV, etc.) sans sacrifier aucune des fonctionnalités.

Parmi les applications populaires utilisant Swift, citons LinkedIn, Kickstarter, Eventbrite, etc.

Développement Android avec Kotlin

Depuis la Google I/O 2017, Kotlin est le langage principal pour les applications Android. De la même manière que Swift, il permet de partager le même code entre différentes plateformes (par exemple, les applications mobiles, Android TV ou Android Auto). En dehors de sa large utilisation native d’Android, Kotlin peut également être dans les solutions côté serveur et le développement front-end web, ce qui en fait un choix multiplateforme accessible.

Kotlin a aidé à construire des applications comme Uber, Netflix, Pinterest et Twitter.

Développement multiplateforme avec Flutter

Flutter, quant à lui, est un framework 100% multiplateforme dédié à l’écriture de code propre de type natif simultanément pour les applications Android et iOS. Flutter prend en charge un large éventail de plateformes tout en s’appuyant sur du code natif. Sa polyvalence et sa rapidité de mise en œuvre en font l’un des frameworks multi plateformes les plus populaires aujourd’hui.

Bien que Flutter soit un framework très jeune, il est déjà utilisé par certaines des marques les plus populaires au monde, telles que Google, Groupon, Philips, etc.

Découvrons les avantages et inconvénients de chaque langage pour les chefs d’entreprises et les développeurs

Maintenant que nous en avons terminé avec les bases et que vous avez une meilleure compréhension de l’utilisation des langages de programmation, il est temps de passer à l’action.

Pour ceux d’entre vous qui s’intéressent au résultat final de leur projet, nous avons veillé à inclure les aspects commerciaux de Kotlin, Swift et Flutter. Et pour les férus de technologie, nous n’avons pas non plus oublié les fonctionnalités réelles et les caractéristiques spécifiques de chaque langage.

Alors, attachez-vous bien ! Il est temps de choisir le meilleur langage pour votre prochain produit numérique !

Les avantages et les inconvénients de Swift

Swift est une alternative solide à Objective-C, l’ancien roi du développement iOS. Il présente des avantages fantastiques pour les entreprises :

  • Swift permet d’utiliser les dernières fonctionnalités du système d’exploitation Apple sur les plates-formes Apple (Apple promeut activement les applications qui suivent ses directives dans les publicités, les magasins, et même pendant les keynotes).
  • Il prend en charge les API spécifiques aux plates-formes et les extensions système, ce qui vous permet d’investir dans un code partagé pour toutes les plateformes Apple que vous souhaitez cibler en même temps, tout en conservant leur aspect natif.
  • Swift est également connu pour causer le moins de problèmes lors des sorties et des révisions d’applications.  C’est un point très important à garder à l’esprit, car Apple est très restrictif en ce qui concerne le contenu des applications, leur comportement et l’utilisation des API.
  • Swift est conçu de telle sorte que si une nouvelle mise à jour du système d’exploitation introduit des changements logiciels importants, le code Swift peut être facilement adapté grâce à sa grande compatibilité.
  • Par rapport à l’Objective-C et à d’autres langages natifs, Swift se distingue par des performances d’application irréprochables et une optimisation du temps de lancement, de l’utilisation des ressources (y compris la batterie) et de la taille finale des fichiers d’application.
  • En tant que tel, Swift est un choix pratique pour les solutions numériques pro-Apple, car il sait comment contourner le processus complexe de sélection et ne sera pas victime des mises à jour régulières du système d’exploitation.

Ne nous emballons pas pour autant, car il nous reste encore deux autres langages à passer en revue et Swift présente lui aussi son lot d’inconvénients :

  • Swift repose sur un code spécifique à la plateforme qui ne peut pas être facilement réutilisé en dehors de l’écosystème Apple (par exemple pour Android et les solutions web). C’est pourquoi, si vous savez que vous allez cibler des utilisateurs autres que ceux d’Apple, il est préférable de choisir une autre technologie pour votre produit.
  • Les spécialistes de Swift doivent s’appuyer sur des langages de programmation utilisés presque exclusivement pour la plate-forme Apple, ce qui fait qu’ils sont beaucoup moins nombreux que les développeurs Java, par exemple.
  • En raison de son applicabilité limitée, Swift ne dispose pas d’outils et de connaissances techniques solides dans des domaines autres que la téléphonie mobile. Il en résulte parfois un manque d’outils équivalents à ceux des autres langages ou une qualité moindre. L’absence de bonnes normes industrielles par rapport à des langages plus populaires (tels que Java) peut entraîner des difficultés pour les applications complexes et/ou de grande taille. Toutefois, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas créer des applications volumineuses et complexes en mode natif – vous le pouvez, c’est simplement plus exigeant dans certains cas.

Avantages et inconvénients de Kotlin

Lorsqu’il est question de Kotlin, il est important de mentionner également Java – l’ancienne norme pour les applications mobiles Android (et autres). Ainsi, lorsque nous examinons tous les avantages qu’il a à offrir, il est important de les souligner :

  • Kotlin est interopérable avec Java. Il est compatible avec Java et de nombreux autres frameworks et outils connexes. Cela permet aux développeurs d’utiliser Kotlin dans des projets Java et de développer de nouvelles fonctionnalités en Kotlin en même temps.
  • Kotlin peut réduire énormément la quantité de code, vous offrant ainsi un projet plus propre, plus facile à lire, à comprendre et à reprendre si nécessaire.
  • Construit et soutenu par JetBrains, la société à l’origine des IDE, tels qu’Android Studio et IntelliJ, Kotlin est un logiciel libre, de sorte que la communauté a un impact important sur les nouvelles fonctionnalités et les corrections de bogues.
  • La syntaxe de Kotlin est simple et même un développeur débutant peut l’appréhender relativement rapidement. En même temps, le langage offre des fonctionnalités sophistiquées et puissantes pour les programmeurs expérimentés, de sorte que tout le monde a sa part de plaisir.
  • Kotlin aide les développeurs à éviter un grand nombre de bogues qui étaient très fréquents en Java. Le compilateur peut identifier toutes les erreurs possibles au moment de la compilation sans aucun problème. La syntaxe se charge de réduire le nombre d’erreurs possibles (par exemple, l’opérateur Elvis). Par conséquent, cela fait de Kotlin une alternative plus sûre à Java.

En même temps, il y a certaines choses auxquelles il faut faire attention en choisissant Kotlin comme langage de programmation :

  • Même si Kotlin et Java partagent un certain nombre de similitudes, ils présentent également des différences notables. Kotlin possède un grand nombre de nouvelles fonctionnalités qui n’existent pas dans Java, ce qui en fait un langage plus difficile mais beaucoup plus moderne.
  • Kotlin fonctionne plus rapidement que Java dans certains cas, notamment lors de constructions incrémentales. Mais lorsqu’il s’agit de constructions propres, Java sera toujours plus rapide.

Flutter : avantages et inconvénients

Cependant, il est important de garder à l’esprit qu’il s’agit d’un framework encore très jeune qui comporte son lot d’inconvénients et d’améliorations :

  • Flutter est connu pour ses capacités de mise sur le marché remarquablement rapides. Grâce à une syntaxe de code intuitive et à un environnement de travail agréable pour les développeurs, les projets écrits avec Flutter arrivent plus rapidement dans les magasins.
  • Après sa mise à jour Flutter 2.0, le langage prend désormais en charge toutes les plates-formes et tous les systèmes d’exploitation essentiels sans exiger de coûts supplémentaires de la part du propriétaire du produit.
  • Les leaders de l’industrie fournissent un soutien régulier et approfondi au langage, ce qui témoigne à la fois de son potentiel futur et de la qualité actuelle de son développement.
  • Flutter est très facile à apprendre, c’est pourquoi une entreprise ne devrait pas avoir de problème à recycler ses développeurs Android et iOS actuels pour utiliser Flutter si le besoin s’en fait sentir.
  • Flutter est doté de fonctionnalités uniques, telles que le téléchargement à chaud avec persistance d’état, qui permet à un développeur de voir les modifications apportées à son code en temps réel, sans avoir à redémarrer son application.
  • Les App Stores et Google Play Stores sont connus pour traiter les applications Flutter avec bienveillance, sans examen préalable ou vérification approfondie.

En ce qui concerne les inconvénients de confier votre prochaine idée de produit à une équipe de développement Flutter, la plupart d’entre eux proviennent du fait que le langage n’a été fondé qu’en 2012 et n’a pas encore eu beaucoup de temps pour évoluer :

  • Il est difficile de trouver des développeurs Flutter expérimentés, tout simplement parce que les programmeurs n’ont pas encore eu l’occasion d’expérimenter le langage pendant une période suffisante.
  • En règle générale, les développeurs Flutter sont plus chers que les développeurs natifs, car ils doivent être experts dans plus d’une plateforme.
  • Flutter a introduit le support web, ce qui en fait un langage multiplateforme très complet. Cependant, son ensemble d’outils orientés web est encore assez limité et nécessite plus de travail.
  • De nombreux langages établis, tels que Java, prospèrent grâce à des bibliothèques robustes disponibles pour tout type de demande. Flutter bénéficie du soutien de sa propre communauté et des experts de Google, mais ses bibliothèques sont encore loin d’être complètes.

Le mot de la fin

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreux facteurs à prendre en compte avant de choisir un langage spécifique pour votre prochain produit numérique, peut-être même un peu de trop. C’est pourquoi nous conseillons à nos clients de faire confiance au fournisseur de la solution.

Si vous avez trouvé cet article complexe et que vous souhaitez une consultation plus approfondie concernant la meilleure technologie pour votre projet, nous serons heureux de vous aider !

Besoin d’aide pour développer votre application? Parlez-nous de votre projet !

Tous
Business
Jamstack
NodeJS
React Native
Développement Web & Mobile
Flutter
Mobile
Python
Strapi
Wordpress
UX/UI Design
Headless
Process business
Outils

Articles de la même catégorie

default alt text

Flutter programmation VS les langages de programmation natif : comment se décider ?

Selon des études récentes, le marché du mobile est la bonne direction à prendre à partir de 2022. C’est donc tout naturellement que vous avez décidé d’investir dans votre propre application mobile. Ma...
default alt text

Pourquoi flutter est la meilleure alternative pour votre prochaine application et à quel moment ne pas l'utiliser ?

Avez-vous entendu parler de Flutter ? Grâce à tous ces discours lors du Google IO, un ensemble d’outils impressionnants soutenu par Google lui-même, à l’amour des développeurs et aux discussions sur l...